Le birdwatching à Madagascar

by jeanne 09/08/2016   Afrique

Madagascar regroupe une variété d’espèces animales et végétales incroyable. En effet sur cette grande île, le taux d’endémicité est l’un des plus élevé au monde. Cela en fait un paradis pour les amoureux de la nature et en particulier pour les ornithologues. Le Birdwatching, activité qui consiste à observer les oiseaux dans leur habitat naturel, s’y est développé depuis quelques années et permet de découvrir l’île sous un autre angle. Voici donc nos conseils pour découvrir les oiseaux de Madagascar.

Quand venir à Madagascar pour les oiseaux ?

Pour facilement repérer les oiseaux, le meilleur moment se situe entre octobre et décembre, bien que ce soit la saison des pluies. De nombreux comparateurs de prix spécialisés dans les trajets vers Madagascar permettent de profiter de tarifs intéressants à cette période.

madagascar

Visiter Anjozorobe

Anjozorobe se trouve à seulement 90 km au nord-est d’Antananarivo. Ce corridor forestier de 28 000 ha est classé site Ramsar. Pour les ornithologues, c’est un site remarquable abritant 82 espèces d’oiseaux dont 43 sont endémiques. Outre l’observation des oiseaux, le parc est également idéal pour des randonnées pédestres durant lesquelles de belles rencontres peuvent être faites. Des papillons, des lémuriens au pelage noir, ainsi que de nombreux amphibiens et des reptiles peuvent être aperçus.

Observer les oiseaux à Ankarafantsika

Ceux qui sont de passage dans le nord-ouest de la Grande île ne manqueront pas de visiter le Parc National d’Ankarafantsika, situé à 114 km de Mahajanga. Comme le parc précédent, celui-ci présente un nombre élevé d’espèces d’oiseaux endémiques sur les 129 recensées sur l’île. Les rives du lac Ravelobe offrent un site d’observation idéal. L’aigle pêcheur ou le Vanga de Van Dam font partie des oiseaux que l’on peut voir dans le parc.

Les oiseaux endémiques des Tsingy du Bemaraha

Dans le sud-ouest de l’île, le parc national des Tsingy du Bemaraha possède une végétation d’une grande particularité, comme l’atteste sa forêt sèche caducifoliée. La richesse de l’avifaune n’y laisse, par ailleurs, pas indifférent. Les passionnés seront enchantés de voir le Vintsirano ou Alcedo vintsoides, oiseau qu’on ne peut observer qu’à Bemaraha, ou le Fonimaitso de Bemaraha.

Dans tous les parcs et les réserves de la Grande île, le birdwathcing est une activité où le plaisir de se retrouver au cœur d’une nature riche est allié à celui de voir des oiseaux et des animaux rarissimes protégés ou en voie de disparition.

 

  Comments

Written by

Posted In